TRANSLATE - Choose your language

Aller à la rencontre des éléphants en Thaïlande - Les VRAIS sanctuaires






L'Homme a utilisé les éléphants d'abord comme bêtes de guerre, de transport puis dans l'industrie du bois l'abattage et le transport des troncs à travers la jungle, jusqu'aux points de chargement sur les camions. Depuis 1989, l'utilisation d'éléphants dans l'industrie forestière est enfin interdite en Thaïlande. Néanmoins, les éléphants sont depuis toujours des bêtes de somme, cette fois au service de l'industrie touristique.

Faîtes comme nous, dites NON .. et ne participez pas à cette tourisme.. il y a d'autres moyens de rencontrer les éléphants tout en contribuant à restaurer un avenir meilleur pour eux. Offrez vous une visite ou devenez écovolontaire d'un jour ou d'une semaine dans les refuges ou sanctuaires vraiment dédiés à leur offrir une vie meilleure.

Attention, il y a aussi de faux sanctuaires qui n'en portent que le nom et dont l'objectif est le business et où les animaux sont maltraités et surexploités ..  alors renseignez vous bien avant pour ne pas contribuer malgré vous à ce sale business.

Comment savoir ? : si l'on vous propose de monter sur le dos des éléphants, de les regarder jouer au foot, peindre des tableaux, et faire d'autres singeries de ce type.. vous êtes au mauvais endroit.
Dés qu'il s'agit d'une attraction touristique et non d'un refuge ou sanctuaire dédié à leur offrir une retraite paisible ou une seconde vie paisible où rien ne leur est demandé si ce n'est de vivre paisiblement.. vous êtes aussi au mauvais endroit.

De VRAIS sanctuaires : 
  •  Elephant Nature Park - fondé par  Sangduen "Lek" Chailert, une Thaïlandaise qui a choisit de dédier sa vie à améliorer la conditions des éléphants dans son pays. Sans jamais juger ou critiquer, elle tâche d'apporter de l'aide aux Mahouts et à leurs éléphants partout où elle le peur en Thaïlande, de proposer un tourisme nouveau, et de transformer les mentalités locales tout en douceur quant à la manière de traiter les éléphants. Cette femme est d'une sagesse et une patience inimaginable. De nombreux projets avec une possibilité d'y participer en simple visite ou écovolontariat:  www.elephantnaturepark.org/

  • WFFT (wildlife life friends of Thaïland)- (3h au sud de Bangkok à 30 minutes de voiture de la côte/plage (Hua Hin - Cha'am)- Suite à un grave accident de voiture en Thaïlande, son fondateur Edwin Wiek natif de Belgique décida de laisser tomber sa carrière dans la mode en Thaïlande pour réaliser son rêve d'enfant et de créer un refuge pour les animaux abîmés et/ou en danger, tout en sensibilisant le monde à la cause animale. Le sanctuaire a été établit sur les terres d'un monastère bouddhiste. Les éléphants ne sont à aucun moment enchaînés. Les enclos sont grands avec souvent un petit lac. Le sanctuaire devrait accueillir aussi des tigres d'ici un an ou deux. Au total à date, il y a 700 animaux au refuge (élephants, ours, singes, oiseaux,  daims, crocodiles, loutres, phacochères etc) Site web: https://www.wfft.org/


  • Boon Lotts Elephant Sanctuary (BLES) (Sukhothaï) Ce sanctuaire, dans la province de Sukhothaï, s’occupe des éléphants sauvés ou retraités, leur permettant d’interagir librement dans un large parc de terres boisées. Ici pas de numéro et spectacles, juste des éléphants. Site web: www.blesele.org 

  • Burm and Emily’s Elephant Sanctuary (Mae Cham près de Chiang Mai). Ce sanctuaire offre une alternative pour les éléphants et leurs propriétaires à la vie à la ville et aux trekkings en offrant une « maison de retraite » pour les éléphants où ils peuvent vivre libre dans un environnement naturel. Site webwww.bees-elesanctuary.org 

  • Asian Elephant Project (toute la Thaïlande) Ce site web regroupe des propriétaires de petits camps qui ont accepté de changer leurs façons de faire et d’abandonnerles bullhooks et les ballades des touristes sur le dos des éléphants. Vous retrouverez tous ces projets avec les tarifs pour visiter ces camps ou partir en trail en marchant avec des éléphants sur le site www.asianelephantprojects.com/

 Sinon, vous pouvez aussi croiser des éléphants sauvages dans quelques parcs nationaux thaïlandais, à Khao Yaï ou dans le parc de Kuiburi près de Prachuap Khiri Khan pour citer les deux où vous avez le plus de chances d’en voir. Evidemment, vous ne pourrez pas trop les approcher et encore moins vous baigner avec eux comme c’est le cas dans les sanctuaires mais la place des éléphants reste dans la nature. Après, il faut bien s’occuper des éléphants domestiqués qui eux ne peuvent plus vivre dans la nature sans assistance humaine.

Personnellement, je n'ai visité que le sanctuaire de WFFT mais des mois de recherches sur internet à trouver et à croiser les infos et retours d'expériences des uns et des autres, semblent confirmer la liste ci-dessus.

Le blog dont est issue cette liste: 
https://www.thailandee.com/blog/index.php/8776-les-sanctuaires-de-thailande-qui-respectent-les-elephants

Autres bons plans de sanctuaire sérieux pour les Eléphants en Asie et en Afrique:
Trés utile en terms de conseils aux voyageurs sur les vrai/faux sanctuaires, avec des propositions d'écovolontariat dans des sanctuaires sérieux dans d'autres pays comme au Cambodge, en Namibie et en Afrique du Sud. Enjoy !

https://www.guidisto-volontariat.fr/blog/ecovolontariat/volontariat-sanctuaire-elephant/

Commentaires

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *